• Alice Descoux | Praticienne en Hypnose Régressive Quantique (QHHT) et Hypnose Humaniste | Angers, Maine-et-Loire (49)

  • Comment sont créées les connexions nerveuses dans le cerveau ?

    Les voies neuronales sont comme des autoroutes de cellules nerveuses qui transmettent des messages. Vous voyagez sur l’autoroute de nombreuses fois, et à chaque passage la voie devient de plus en plus large et marquée. Par exemple, à force de penser que les cigarettes vous apportent plus de réconfort, vous créerez une nouvelle voie neuronale qui ancre cette croyance au plus profond de vous. Heureusement, le cerveau est en constante évolution: tout individu est donc capable d'ouvrir de nouvelles voies et de se créer de nouvelles habitudes qui remplaceront les précédentes.

    Grâce à la neuroplasticité du cerveau, tout devient possible.

    J’avais l’habitude de conduire avec un pied sur le frein et l’autre sur l’accélérateur, et je souhaitais m’entraîner à conduire avec un seul pied. Il a fallu un certain temps, car j’avais une forte voie neuronale pour la conduite des deux pieds. Or comme j’ai eu la volonté de le faire, j’ai construit une nouvelle voie, et j’ai reprogrammé mon cerveau. De ce fait, vous aussi avez la possibilité de supprimer un comportement, une pensée ou des addictions directement depuis votre cerveau.

    Les gens ayant des accidents vasculaires cérébraux peuvent également le reprogrammer afin qu’il fonctionne avec de nouvelles voies, simplement en construisant de nouvelles voies. Un peu comme un ordinateur auquel on implante de nouveaux logiciels ! Les fumeurs, les personnes boulimiques et bien d’autres peuvent apprendre de nouveaux comportements et habitudes et peuvent radicalement transformer leur vie. En parallèle d'un accompagnement thérapeutique par l'hypnose, vous pouvez appliquer ces connaissances pour augmenter vos chances de réussir.

    Voici 10 méthodes pour entrainer votre cerveau:

    1. Identifiez l'habitude ou la croyance que vous souhaitez transformer et définissez votre objectif.

    Vous devez tout d'abord avoir la ferme volonté de changer. S’il y a une forte intention, il y aura ensuite une création de nouvelles voies neuronales, et le processus de création d'une nouvelle voie neuronale s'ensuivra.

    2. Observez cette vieille habitude.

    Prenez du recul par rapport à vous-même: postez-vous comme un observateur neutre. Analysez les sentiments et les pensées que génèrent cette habitude ou cette croyance et voyez ce qu'elle crée dans votre vie quotidienne, sans vous juger. La conscientisation est le second pas de la transformation.

    3. Détournez votre attention.

    C'est très important ! Afin de permettre la création d'une nouvelle voie neuronale, détournez votre attention de votre vieille habitude, puis vous finirez par l'oublier. Vous souhaitez perdre l'habitude de manger des choses sucrées? Évitez les boulangeries et le rayon des gâteaux et confiseries au supermarché et permettez-vous de découvrir des aliments sains et tout aussi délicieux!

    4. Utilisez votre imagination.

    Vous pouvez construire de nouvelles voies neuronales en adoptant de nouveaux comportements, mais également grâce à votre pouvoir d’imagination. Visualisez simplement ces nouveaux comportements en vous les répétant sans cesse dans votre esprit. Sous forme de mantra, ou même de projection visuelle: imaginez-vous déjà changé, et constatez tout le bien-être que vous avez acquis grâce à cette nouvelle habitude. Répétez cela sans cesse dans votre tête pour construire de nouvelles voies: en concentrant votre attention, vous reprogrammez votre esprit.

    5. Coupez court à vos pensées lorsqu'elles se manifestent.

    On ne connait que trop bien cette petite voix qui s'insinue dans notre tête pour nous souffler des pensées défaitistes. Bien souvent, elle peut saboter tous nos efforts pour finalement nous faire renoncer en cours de route. Un vrai sape-moral ! Soyez fermes: dites « Non » ou « Annuler » quand une vieille pensée ou impulsion se manifeste, et dites : « J'ai changé, à présent je ... » en citant votre nouvelle habitude que vous êtes en train d'acquérir. Concentrez-vous ensuite vers la nouvelle voie neuronale que vous êtes en train de construire et continuez d’avancer. Vous êtes dans la bonne direction.

    6. Utilisez la technique de l'aversion.

    Autant vous prévenir que ce n’est pas la tasse de thé de tout le monde, cela reste optionnel. J’aime l’appeler « la technique des asticots sur le gâteau au chocolat. » J’avais l’habitude d’aimer les gâteaux et les sucreries, et quand j’ai arrêté d’en manger, j’étais quand même obligée de continuer à passer devant la boutique de cupcakes de ma ville. J’ai utilisé l’aversion pour entraîner mon cerveau à me dire : « C'est de la graisse, c'est bourré d'ogm, si j'en mange je donne de mauvaises choses à mon corps, je le détruis.», « C’est fabriqué dans des usines, c’est trop sucré, et je me sens mal à cause de ça.», « Les fabriquants les font aussi sucrés simplement pour rendre les acheteurs accros. Je ne veux pas de ça. » C’est également efficace pour d’autres comportements addictifs comme le tabagisme, la malbouffe, les drogues, et de nombreux autres comportements.

    7. Élaborez un plan et choisissez des options alternatives.

    Que pourriez-vous faire à la place de cette mauvaise habitude? Quand vous avez une idée en particulier, il est plus facile de construire de nouvelles voies neuronales. Vous « la concrétisez » déjà en pensée. Faire du sport au lieu de fumer ? Manger des fruits au lieu de vous enfiler une tablette de chocolat? Il suffit de rester concentré sur ce nouveau choix, et de s'y tenir. Vous pouvez créer des affirmations et des fixations pour renforcer vos choix. Ça peut être « Je suis libre », « Je suis en train de changer et j'y arrive » ou « Je contrôle ». Écrivez ces phrases sur des post-it et collez les partout dans votre maison, dans des endroits stratégiques. Renforcez tout cela avec des thérapies comme l'hypnose, excellente pour aider la personne à modifier des schémas au niveau de l'inconscient, ou d’autres techniques.

    8. Transformez les obstacles.

    Regardez le chemin que vous avez parcouru depuis le début de cette transformation et prenez conscience des avantages ou des bénéfices supplémentaires et dont vous avez brillamment su tirer parti. Regardez également le stress que cela peut causer dans votre vie et de quelle façon vous pouvez le gérer différemment. Donnez des possibilités à votre esprit. Gérez vos émotions et vos pensées et concentrez-vous sur cette nouvelle autoroute dans votre esprit.

    9. Adoptez la Zen Attitude.

    Des études récentes sur le cerveau ont prouvé les effets bénéfiques de la méditation sur les circuits neuronaux du cerveau. En plus de retrouver un calme intérieur dont vous pouvez apprécier les résultats dans votre quotidien, la méditation permet de soutenir l’attention et d’améliorer la vigilance cérébrale. Selon les auteurs de l’étude, l’intensité de la méditation stimulerait les dendrites (le prolongement filamenteux des neurones servant à conduire l’influx nerveux) et les synapses (la connexion des neurones entre eux). Cette puissante sollicitation cérébrale agirait également sur le stress, délétère pour les cellules et favoriserait une meilleure gestion des émotions.

    10. 1,2, 3... Changez!

    Gardez à l'esprit que la transformation est toujours possible et que vous pouvez créer de nouvelles voies cérébrales chaque fois que vous êtes prêt à faire le changement. Lorsque vous savez en votre for intérieur que vous en êtes capable, vous savez que vous en avez fini avec l’ancienne habitude et que vous devez focaliser toute votre intention sur la nouvelle idée.