• Alice Descoux | Praticienne en Hypnose Régressive Quantique (QHHT) et Hypnose Humaniste | Angers, Maine-et-Loire (49)

  • La pratique de l'hypnose dans le cadre des consultations douleur est en hausse au Centre Hospitalier d'Angoulême. À destination des enfants, en pédiatrie, et aussi des adultes.

    À l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre la douleur, qui avait lieu hier, médecins et professionnels de santé qui pratiquent l'hypnose au Centre Hospitalier d'Angoulême ont présenté toutes les richesses de l'hypnose, objectivée scientifiquement par l'imagerie cérébrale, et plus particulièrement par l'IRM fonctionnelle. « Les aires de la douleur jouxtent celles de la thymie (humeurs, dépressions). On s'est aperçu que la douleur chronique induisait des syndromes anxieux, même si chaque patient est un cas unique », appuie le docteur Dominique Clément, algologue, responsable de la consultation douleur au CHA.

    Dans sa définition, l'hypnose est un état de conscience modifiée, différent de l'état de sommeil, qui permet une mise à distance de son propre corps et donc de sa douleur. « Un état de distraction, de rêverie, d'isolation sensorielle », une réalité neurophysiologique. Autrement dit, « on a tous la capacité de se mettre en hypnose plusieurs fois par jour, parfois un moyen de se défendre en certaines circonstances », précise le docteur Dominique Mendy.

    Concrètement, l'infirmière dispose d'une « mallette magique ». L'enfant, « qui se construit sur l'imaginaire », est invité à choisir un jouet qui l'accompagnera tout au long du soin. « On l'aide à se concentrer sur autre chose que la souffrance. On lui propose une distraction de l'esprit pour qu'il retrouve son calme. Les enfants sont souvent réceptifs à l'hypnose. « Avec une petite fille fan de “La Reine des neiges”, on a pu pratiquer sous hypnose une ponction lombaire sans qu'elle ne bouge », apprécie le docteur Roullaud.

    La communication hypnotique est aussi déployée en radiologie et chimiothérapie. La pratique de l'hypnose s'adresse aussi aux adultes en proie à des douleurs chroniques. La prise en charge de la consultation prévoit cinq consultations, avec de l'initiation à l'autohypnose pour continuer de soulager ces douleurs chroniques.

    Lire l'article en entier: Sud-Ouest